Jeux d'argent > Dossier > Poker > Legislation > Championnat Suisse de Football > Poker entre amis en Suisse : Le Conseil fédéral autorise les tournois

Poker entre amis en Suisse : Le Conseil fédéral autorise les tournois

Normalisation des petits tournois de poker privés en Suisse

A travers la nouvelle loi qui fera objet de votation le 10 juin prochain, le Conseil fédéral autorise le poker entre amis. Une réforme qui est bienvenue pour les fans de petits tournois de poker. Toutefois, il y a des conditions liées aux mises et au nombre de participants à respecter.

Les ordonnances liées aux jeux d’argent

Dans les ordonnances liées à la loi sur les jeux d’argent, le Conseil fédéral met l’accent sur les petits pokers hors des maisons de jeu conventionnelles. Avant la votation sur la loi, le gouvernement a voulu informer les citoyens sur les implications de cette nouvelle mesure liée au poker entre amis.

Par ailleurs, la nouvelle loi autorise les jeux en ligne de type roulette ou poker. Il maintient cependant le régime de l’autorisation pour les loteries, les paris sportifs et les jeux de casino.

Restriction sur les mises

Contrairement aux maisons de jeu, la pratique des jeux d’argent en famille ou entre amis n’est pas soumise au régime d’autorisation. Cependant, il y a des conditions à respecter dont la limitation des mises d’argent. En effet, la mise de départ pour ce type de tournoi ne devra pas excéder 200 francs et le total des mises de départ est plafonné à 20 000 francs. En plus, la loi interdit la tenue de plus de trois tournois par jour et par endroit. Tout ceci a pour objectif d’éviter les mises dangereuses pour les personnes.

Dans le cas où un joueur prend part à plusieurs tournois, ses mises de départ ne devront pas dépasser 300 francs et la somme cumulée des mises de tous les tournois est limitée à 30 000 francs. Par ailleurs, lesdits tournois devront se tenir dans un cercle privé avec un nombre de joueur limité. Ces derniers devront se connaître, ce qui implique du poker entre amis, collègues de bureau ou en famille. On constate que les conditions sont plus souples que ce que les débats au Parlement ont laissées entrevoir. A noter que les jeux proposés dans le cadre d’une offre automatisée ou sur les sites de jeux ne seront pas considérés comme étant privés.

Protection contre le jeu excessif en ligne

Le Conseil fédéral a prévue des dispositions concernant les informations du joueur dans l’optique d’une protection efficace contre le jeu excessif en ligne. A cet effet, une alerte automatisée se déclenchera à partir d’un stade donné afin de signaler, précocement, les cas de risque.

Des mesures sont prévues aussi pour lutter contre les manipulations des compétitions sportives. En outre, tous les événements et les compétitions ne seront pas sujets à des paris sportifs. Pour finir, une nouvelle plateforme nationale est prévue pour transmettre et centraliser toutes les informations liées à des soupçons réels.

Article publié le 07 février 2018