Les casinos en ligne légaux en Suisse

Casino en ligne en Suisse

Les jeux de casino sur internet sont légalisés et soumis au contrôle de la Commission fédérale des maisons de jeux. Nous vous présentons l'ensemble de ces sites dans ce guide sur les casinos virtuels Suisse.

Fruit d’une histoire récente amorcée au début des années 2000, la situation actuelle des casinos en Suisse vient de connaître une évolution majeure. En effet, l’instauration à partir du 1er janvier 2019 d’une toute nouvelle législation sur les jeux de hasard en ligne change à présent complètement la donne pour les joueurs suisses. Une aubaine, compte tenu de la grande popularité des diverses loteries dans le pays, ayant permis à 31 résidents suisses de décrocher un gain supérieur à un million en 2018.

Les meilleurs casinos en ligne Suisses en 2019

-- En attente de régulation --

La nouvelle loi sur les casinos en ligne

Un système obsolète

En matière de jeux de hasard, la législation mise en place sur le territoire suisse remonte à 1923 avec la loi sur les loteries. Si celle-ci a fait l’objet d’une révision complète en 1998, la question des casinos en ligne n’a jamais été véritablement prise en compte. De fait, les jeux de hasard sur Internet se présentaient clairement comme le parent pauvre de la loi. Dans le même temps, les casinos terrestres se sont considérablement développés en l’espace de 15 ans, avec une vingtaine d’établissements ouverts aujourd’hui.

Des jeux de hasard en ligne jusque-là interdits

Selon la loi révisée de 1998, les casinos en ligne étaient jusqu’ici interdits en Suisse. Plus précisément, un exploitant habitant sur le territoire était dans l’interdiction d’ouvrir une salle de jeux en ligne. Dans le même temps, les casinos en ligne employant des serveurs étrangers restaient accessibles en Suisse, et les joueurs suisses ne pouvaient être poursuivis pour les utiliser. L’objectif de la nouvelle loi sur les casinos en ligne est donc clair : réformer totalement ce système afin de favoriser les exploitants suisses.

Une mise en vigueur récente

Pour aboutir à cette loi sur les jeux en ligne entrant en service dès 2019, le chemin a été long. Plusieurs fois évoquées au cours des ans, la réforme est finalement passée par un référendum. Le 10 juin 2018, au cours d’une votation populaire, le projet a été approuvé par près de 73 % des votants. La loi est désormais appliquée depuis le 1er janvier 2019. En vertu de celle-ci, la pratique des jeux d’argent en ligne est appelée à connaître un grand changement en Suisse, avec l’ouverture imminente de nombreuses salles de jeux sur Internet.

L’ouverture prochaine des salles de jeux en ligne

La nouvelle loi permet la création de casinos en ligne pour les exploitants basés en Suisse. Cependant, le système demeure fortement régulé : seuls les 21 casinos terrestres suisses peuvent ouvrir une version numérique. Leur licence est pour cela étendue afin de leur permettre de créer, pour chacun d’entre eux, leur propre casino en ligne respectant la nouvelle législation. Les demandes d’extension de concession vont être étudiées au premier semestre 2019. Dès le 1er janvier en revanche, les petits tournois de poker sont autorisés hors des casinos.

Un choix de jeux de hasard important

Pour les joueurs suisses, cette nouvelle politique est l’assurance de pouvoir s’adonner à de nombreux jeux d’argent en ligne au sein d’un cadre parfaitement légal. Les jeux disponibles s’annoncent très variés, allant de la roulette en ligne au blackjack en passant par le poker et ses nombreuses variantes. De manière générale, il est attendu que les mêmes jeux proposés dans les casinos physiques soient disponibles sous une forme numérique au sein de ces toutes nouvelles plateformes dédiées au divertissement.

Les conséquences de la nouvelle législation

Un réseau verrouillé pour les exploitants étrangers

Les exploitants de jeux de hasard en ligne étrangers étaient les seuls à retirer des bénéfices à travers les mises des joueurs suisses. En conséquence, ni le gouvernement (ne touchant aucune recette) ni les joueurs suisses (dépourvus de protection légale) n’étaient gagnants. La nouvelle loi bouleverse cette situation. Désormais, les exploitants basés à l’étranger ne pourront plus s’enrichir sur le marché suisse. La loi mise en place au 1er janvier 2019 prévoit de verrouiller le réseau pour ces casinos en ligne ne possédant pas de licence suisse. Sous condition, des partenariats entre casinos suisses et exploitants étrangers pourraient également être proposés.

De nombreux sites déclarés illégaux

De fait, la Commission fédérale des maisons de jeu a déclaré comme illégaux sur le territoire suisse tous les casinos en ligne ne respectant pas les règles définies par la nouvelle loi. De nombreux sites bénéficiant de licences étrangères (délivrées le plus souvent à Gibraltar ou sur l’île de Man) ne peuvent plus être utilisés par les joueurs suisses. Les serveurs employés sont bloqués par les fournisseurs d’accès Internet. Les casinos en ligne suisses ouverts sans licence sont eux aussi dans l’illégalité et risquent une amende de 500 000 francs.

Une rentrée d’argent notable pour l’État fédéral

La loi met en place un monopole suisse sur les jeux de hasard en ligne qui va profiter à l’État fédéral. En autorisant les casinos en ligne suisses, le gouvernement souhaite empocher une part du gâteau. Une taxation sur les jeux en ligne sera pratiquée au niveau des casinos sur Internet (et non des joueurs). En 2018, les joueurs suisses auraient misé plus de 250 millions de francs sur des sites de jeux en ligne. En imposant les nouveaux casinos suisses sur Internet, le gouvernement pourrait dégager une manne importante chaque année.

Une politique anti-addiction accrue

Ces rentrées d’argent providentielles vont permettre de soutenir l’AVS et l’AI. Elles serviront également à financer des projets d’utilité publique, parmi lesquels la lutte contre l’addiction au jeu. Près de 50 000 joueurs suisses ont des problèmes avec le jeu et doivent par conséquent être aidés de manière adéquate. L’endettement et l’isolement sont les deux principales conséquences d’une addiction au jeu. Pour y remédier, une exclusion des casinos en ligne pour les joueurs dépendants est aussi prévue.

Des gains exonérés pour les joueurs

L’instauration de la loi sur les jeux de hasard en ligne a une autre conséquence majeure pour les joueurs suisses. Jusque-là, les gains de plus de 1000 francs pour tous les jeux d’argent faisaient l’objet d’une taxation. Afin d’harmoniser la situation du secteur, ce plancher passe au 1er janvier à un million ! Tous les gains inférieurs à cette somme réalisés en 2019 sont donc exonérés d’impôt. Une excellente nouvelle pour les joueurs suisses, qui pourrait susciter un engouement supplémentaire pour les nouveaux casinos en ligne.

Une protection légale inédite

Enfin, la mise en place de la nouvelle loi possède une dernière vertu pour les joueurs helvétiques : elle les dote à présent d’une véritable protection légale. La pratique des jeux de hasard en ligne sera encadrée (tout comme pour les casinos terrestres) par la Commission fédérale des maisons de jeu. En cas de litige, les joueurs suisses bénéficieront d’un soutien juridique et d’un cadre légal en leur faveur. Auparavant, les joueurs utilisant des casinos en ligne basés à l’étranger n’avaient personne vers qui se tourner.

Actualité du casino online

  • Le casino de Crans-Montana victime de piratage de ses machines !

    Une affaire étudiée à la fois par la CFM et le Ministère public valaisan Le système informatique des machines à sous a été piraté. Constaté depuis 2018, c’est une affaire qui suit son cours et les procédures sont lancées présentement pour identifier les coupables. L’enquête vient seulement de...

  • Neuchâtel proposera des jeux en ligne en Suisse romande

    Les suisses romands pourront bientôt jouer en ligne via le site de jeux en ligne de Neuchâtel Depuis le 1er janvier dernier, une nouvelle loi sur les jeux d’argent (LJAr) est entrée en vigueur. Largement accepté par le peuple en juin dernier, la LJAr autorise les Confédération Suisse de bloquer l’accès...

  • Le casino Suisse Lugano se voit retirer son amende par le Tribunal

    Un recours demandé par le casino Lugano Il y a près de 2 ans maintenant, le Casino Lugano à Tessin, dans le sud de la Suisse, a été condamné à verser une sanction pécuniaire s’élevant à 2,1 millions de francs à la commission fédérale des maisons de jeu. On l’avait accusé de violation de la...

  • Les concessions des casinos en Suisse

    Les concessions de type A regroupent les nouveaux Grands Casinos, tandis que celles de type B regroupent les entreprises qui se sont substituées aux anciens "kursaals". Les concessions Suisse de type A Les casinos helvétiques de concession A sont localisés à : Baden, Basel, Bern, Lugano, Luzern, Montreux, St....

  • Nouvelle loi approuvée sur les jeux d'argent en Suisse

    Loi ratifiée par les Latins Les habitants du canton de Vaud ont répondu « oui » au référendum à 88,3 %. Les habitants de Neufchâtel ont plébiscité la loi à 85,3 % tandis qu’à Genève le « oui » atteignait les 82 %. La loi a également été largement acceptée, à plus de 80 %, par les Jurassiens,...